Non classé

Pas bonne à marier

Ménage écologique et sans dangerConseils avisés pour faire son ménage ou du bricolage écologiques sans danger

“Pas bonne à marier”. Le nombre de fois où j’ai entendu ça devant mon manque d’appétence pour les activités telles le ménage, la couture ou la cuisine.

Alors, autant je pense que dans le cas d’une femme, ce n’est pas du tout approprié (toutes les femmes n’ont pas pour vocation de s’occuper de l’éducation des enfants, du ménage et de la cuisine), autant c’est particulièrement indiqué dans le cas de produits chimiques.

Effectivement, récupérer, réutiliser, éviter de jeter, c’est super !

Cela fait de vous un super éco-citoyen.

Par contre, on ne joue pas avec les produits chimiques (produits ménagers, produits de bricolage…). Les marier ensemble est une très mauvaise idée, croyez-moi.

Pourquoi ?

Mais parce que !!!

Tout n’est pas bon à marier

Je me répète mais c’est important.

Non, l’union ne fait pas toujours la force.

Mettre plus de produit ou en mélanger certains n’est pas l’idée du siècle.

Même si des produits semblent avoir la même fonction (ex : nettoyer les toilettes), leur mélange peut provoquer de gros dégâts même s’il ne reste qu’un fond de flacon.

Parmi les risques : explosions, brûlures, intoxications…

En résumé, rien de sympa et rien que vous n’ayez envie d’expérimenter, pour vous ou vos proches.

Et si vous avez besoin d’être convaincu, voyez ce qui arrive à Napo.

 

Napo dans… Attention produits chimiques !

 

Apprendre à mieux se connaître avant

C’est valable avant de se mettre en ménage (sans jeu de mots 😉 ) mais ça l’est aussi avant d’utiliser des produits.

Le moyen le plus simple pour faire connaissance : les étiquettes de danger. C’est un peu leur carte d’identité et un résumé des précautions à prendre. Je regretterais presque que cela n’existe pas pour le genre humain. Cela nous éviterait peut-être les erreurs. Je plaisante, bien sûr.

Revenons à notre sujet.

D’ailleurs, avez-vous seulement eu déjà la curiosité de regarder ces étiquettes de plus près sur les produits que vous utilisez ?

Les connaissez-vous et surtout les comprenez-vous ?

En effet, beaucoup de personnes se sont plaintes du manque de clarté de ces étiquettes et ne prennent même plus la peine de les regarder.

Pourtant, une fois que vous les lues et comprises, vous comprenez pourquoi il est nécessaire de porter, par exemple, des gants de protection.

 

Alors un petit récapitulatif des pictogrammes pour vous aider à déchiffrer :

Danger produits ménagers

Vous n’en voyez aucun sur vos flacons ? Bonne nouvelle. Peut-être êtes-vous déjà passés aux produits plus écologiques comme le bicarbonate de soude ou le vinaigre.

Attention : absence de pictogramme ne signifie pas pour autant absence de danger.

Oui, vous avez raison. Les risques seront sans doute plus limités mais dites-vous qu’un produit qui nettoie, enlève le calcaire et désinfecte ne peut être complètement inoffensif. En effet, ni vos mains, ni vos bagues n’apprécieront le traitement si vous ne les protégez pas.

Pour vous en convaincre, une vidéo réalisée par Femme actuelle sur les erreurs à éviter avec le vinaigre blanc, le produit miracle qui a remplacé aujourd’hui la plupart de nos produits ménagers :

 

Alors, vous l’aurez compris :

Pas de mélange pour gagner en efficacité ou pour avoir plus de place.

Pas de réutilisation non plus de bouteille ayant déjà contenu un autre produit !!!

Et surtout pas de transvasement dans une bouteille d’eau. Le plastique de la bouteille n’est pas prévu pour résister à des produits ménagers agressifs et vous risquez d’oublier ce qu’elle contient (accident domestique grave en vue !).

Enfin, n’oubliez pas, si vous devez jeter, rendez-vous dans les déchetteries où vos produits seront traités comme ils le méritent.

Pour en savoir plus

INRS, Les risques chimiques

Image homme ménage par mohamed Hassan de Pixabay

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :