Glossaire

Voici un glossaire des termes que j’utilise (ou utiliserai par la suite). Tu y trouveras des définitions classiques (issues pour la plupart de sites de l’Ademe et de Wikipédia) et une « traduction » simplifiée de ma part.

Ce glossaire sera enrichi au fur et à mesure des articles que je publierai.

N’hésite pas à me faire part des erreurs ou approximations éventuelles que tu y trouveras. Ce blog est également le tien.

Achat éco-responsable

« Une politique d’achats éco responsables consiste à intégrer l’environnement dans les décisions liées au processus d’achat, depuis la définition du marché jusqu’au choix des offres. La dimension environnement constitue l’un des aspects de la décision, avec les coûts, les délais, la qualité et la sécurité. »

Je traduis : avant d’acheter quoi que ce soit, on vérifie à quel point cela aura un impact sur la planète (achat réellement nécessaire, matériaux respectueux et non polluants, réparation possible et facile, transport…).

ADEME

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie est un établissement public participant à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Elle fournit expertise, conseils et aides au financement de projets.

Je traduis : une mine d’informations écologiques à portée de tous.

Agriculture biologique

L’agriculture biologique est un mode de production agricole parfaitement défini, réglementé et contrôlé. Ses principes sont respectueux des équilibres écologiques, de la fertilité des sols, de l’environnement et du bien-être des animaux. Les engrais chimiques, les herbicides, les fongicides de synthèse sont interdits. Et tout cela est contrôlé par des organismes agréés certificateurs.

Je traduis : des producteurs respectueux de l’écologie et du bien-être animal sous contrôle d’organismes agréés. Et un logo pour identifier les produits.

AMAP

Une Association pour le Maintien d’un Agriculture Paysanne est un partenariat entre un groupe de consommateurs et une ferme, basé sur un système de distribution de « paniers » composés des produits de la ferme. C’est un contrat solidaire, basé sur un engagement financier des consommateurs, qui payent à l’avance une part de la production sur une période définie par le type de production et le lieu géographique.

Je traduis : un partenariat gagnant-gagnant :

Pour le paysan, le maintien de l’activité assuré par une garantie de revenu

Pour le consommateur, des aliments frais, de saison, souvent biologiques

Pour les deux, un prix équitable.

Pour retrouver une AMAP près de chez vous : http://www.reseau-amap.org/amap.php

Autopartage

L’autopartage est un service de mise à disposition de voitures pour une courte durée (1 heure ou plus). L’inscription à ce service permet aux abonnés de réserver facilement un véhicule situé sur un parking à proximité de chez eux. La réservation et l’accès aux véhicules sont facilités par les nouvelles technologies. Les voitures sont ainsi disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Je traduis : L’équivalent du Vélib version auto. Un véhicule uniquement quand on en a besoin. A destination des personnes pour qui acheter une voiture personnelle n’est pas du tout rentable.

Biocarburant

Carburant de substitution aux produits pétroliers, d’origine végétale (éthanol, ester de colza, de tournesol).

Je traduis : du carburant réalisé à partir de matières végétales.

Le Carapatte ou bus pédestre ou pédibus

Le Carapatte est un mode de ramassage scolaire, visant à limiter l’utilisation de la voiture particulière et/ou à sécuriser les trajets piétonniers des enfants sur les trajets domicile-école. Il consiste à convoyer de façon quotidienne les enfants sur le trajet domicile-école. Encadrés par des parents, les enfants d’un quartier se déplacent à pied.

Je traduis : des parents accompagnent un groupe d’enfants du quartier sur le trajet entre leur domicile et l’école (écologique et sécurisant).

Changement climatique

Le développement des activités humaines accroît l’effet de serre, avec pour conséquence une augmentation de la température à la surface du globe et un risque d’importants changements climatiques sur la planète. La communauté internationale a pris  conscience de l’enjeu et élabore des mesures pour lutter contre ce phénomène. D’un phénomène physique naturel à un danger potentiel pour la planète.

Je traduis : augmentation des activités de l’homme = augmentation de l’effet de serre = réchauffement climatique = fonte des glaces, tempêtes, inondations…

Commerce équitable

Le commerce équitable a pour objectifs de :

pratiquer une politique commerciale permettant une juste rémunération des producteurs pour subvenir décemment à leurs besoins, et s’inscrivant dans un objectif de rentabilité économique de l’activité de production.

respecter les droits élémentaires et fondamentaux de la personne : respect des droits sociaux du travail, etc.

favoriser la préservation de l’environnement.

Je traduis : un commerce respectant le producteur en tant qu’individu, son travail (sa rémunération) et l’environnement

Compostage

Le compostage est un procédé de fermentation aérobie (présence d’oxygène) de matières fermentescibles dans des conditions contrôlées. Il permet l’obtention d’une matière fertilisante stabilisée riche en composés humiques, le compost, susceptible d’être utilisé, s’il est de qualité suffisante, en tant qu’amendement organique améliorant la structure et la fertilité des sols.

Je traduis : en recyclant vos déchets organiques (30% de vos déchets), vous obtenez un fertilisant naturel.

Vous voulez réaliser votre compost ?

https://compost.ooreka.fr/comprendre/compostage-dechets-organique

Covoiturage

Le covoiturage consiste à optimiser le transport en voiture et vise à mettre en relation des individus effectuant tout ou partie d’un trajet qu’ils effectuaient jusque-là seuls. Ce système permet de diminuer le nombre de voitures en circulation pour un même déplacement.

Je traduis : pour limiter les frais et la pollution liée à l’utilisation des voitures et faire parfois de belles rencontres, vous effectuez le trajet avec d’autres personnes. La voiture devient alors un transport collectif 😉

Cycle de vie d’un produit

Depuis l’extraction des matériaux qui le constituent jusqu’à son traitement en fin de vie (valorisation ou mise en décharge), en passant par sa fabrication, un produit traverse de nombreuses étapes qui constituent son cycle de vie. Ce cycle de vie doit être considéré dans son ensemble car chaque étape peut être source d’impacts sur l’environnement.

Je traduis : si vous raisonnez « écologie », il est nécessaire de vous intéresser au produit que vous achèterez de sa création jusqu’à sa mise au rebut. A-t’il nécessité beaucoup de ressources naturelles, des produits chimiques, un transport polluant, sera-t’il réparable et recyclable facilement… ?

Déchet biodégradable

Tout déchet pouvant faire l’objet d’une décomposition aérobie ou anaérobie, tels que les déchets alimentaires, les déchets de jardin, le papier ou le carton.

Je traduis : tout déchet qui pourra se décomposer dans la nature.

Déchet dangereux des ménages

Déchets provenant de l’activité des ménages qui ne peuvent être pris en compte par la collecte usuelle des ordures ménagères, sans créer de risques pour les personnes ou pour l’environnement.

Je traduis : tout ce que vous devez rapporter dans des points de collecte (médicaments et seringues dans les pharmacies, ampoules et piles dans les point de recyclage…) ou dans les déchetteries (reste de peinture, produits de jardinage…)

Déchet d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE)

Les DEEE sont des déchets très variés et de composition complexe. Ils sont essentiellement composés de métaux ferreux et non ferreux, verres (hors tube cathodique), bois, béton, plastiques, composants spécifiques (piles et accumulateurs, tubes cathodiques, cartes électroniques, écrans à cristaux liquides, relais ou accumulateurs au mercure, câbles, cartouches et toners d’imprimante). Certains DEEE sont des déchets dangereux.

Je traduis : tous les déchets électriques ou électroniques que vous devez rapporter dans les points de collecte (ex : magasins électro-ménagers) ou dans les déchetteries

Déchet ménager

Déchets provenant de l’activité domestique des ménages.

Je traduis : les ordures ménagères.

Déchet vert

Matières végétales issues de l’exploitation, de l’entretien ou de la création de jardins ou d’espaces verts publics et privés ainsi que les déchets organiques des activités horticoles professionnelles ou municipales, à l’exception des supports de culture.

Je traduis : les déchets issus de l’entretien de votre jardin et de votre potager.

Déforestation

Destruction de la forêt.

Je traduis : euh, est-ce vraiment nécessaire ?

Développement durable

Développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Je traduis : même si on est les premiers à se servir, on ne prend pas tout et on pense à ceux qui seront encore là après nous.

Ecoblanchiment (ou greenwashing, verdissage) – Voir greenwashing

Eco-citoyen

L’écocitoyenneté, est la conscience écologique d’appartenir à un environnement (terre, continent, ou pays selon l’échelle) qui garantit son existence, ce qui implique pour lui des droits et des devoirs par rapport à un territoire.

Je traduis : on a conscience que nous avons des droits et des devoirs envers notre planète.

Eco emballages

Emballages dont le recyclage s’inscrit dans le respect de l’environnement.

C’est également le nom d’une entreprise dans le secteur du recyclage des emballages ménagers (aujourd’hui Citeo).

3 sites de cette entreprise où vous retrouverez plein d’informations sur le tri et le recyclage destinées au grand public :

http://www.ecoemballages.fr/

https://www.consignesdetri.fr/

Pour les plus jeunes : https://www.clubciteo.com/

Eco-geste

Un écogeste est un geste, souvent simple et quotidien, que chacun de nous peut faire afin de diminuer la pollution et améliorer son environnement.

Je traduis : trier ses déchets, éteindre la lumière quand on ne se trouve pas dans une pièce, prendre une douche plutôt qu’un bain, utiliser un gobelet à dents plutôt que de laisser couler l’eau en continu, éteindre plutôt que de laisser en veille… En résumé des gestes à la portée de tous et qui demandent finalement peu d’efforts quand cela devient une routine.

Ecolabel

Reconnaissance officielle de la qualité écologique d’un produit, les écolabels relèvent de la certification et ont été mis en place sous l’investigation des pouvoirs publics.

Je traduis : un logo officiel qui nous permet de reconnaître facilement les produits les plus écologiques.

Ecologie

Définition 1 (scientifique) : Étude des milieux où vivent les êtres vivants, ainsi que des rapports de ces êtres avec le milieu

Définition 2 (celle qui nous intéresse ici) : Doctrine visant à un meilleur équilibre entre l’homme et son environnement naturel ainsi qu’à la protection de ce dernier.

Je traduis : une démarche visant à protéger notre planète.

Economie solidaire

Elle privilégie les actions sociales et environnementales par rapport aux objectifs commerciaux et financiers : la microfinance (le crédit de solidarité), les systèmes d’échanges locaux, l’épargne ou l’investissement solidaire, le commerce équitable, les entreprises d’insertion font partie de l’économie solidaire.

Je traduis : une économie qui s’éloigne du capitalisme pur (chacun pour sa pomme) pour s’intéresser davantage à l’humain et à l’environnement (seul on va plus vite, ensemble on va plus loin).

Effet de serre

À l’origine phénomène naturel, il permet à la température de la basse atmosphère de se maintenir à 15°C en moyenne. Il est lié à la présence dans l’atmosphère de certains gaz (gaz carbonique, méthane…) qui piègent le rayonnement émis par la Terre et renvoie une partie de ce rayonnement en direction du sol, contribuant ainsi à réchauffer l’atmosphère. Du fait de la production trop importante par l’homme de gaz à effet de serre additionnels, les températures moyennes et extrêmes sont en augmentation.

Je traduis : Il va falloir arrêter nos bêtises et rétablir l’équilibre !

Energie renouvelable (EnR)

Énergies produites par différents processus naturels (rayonnement solaire, vent, bois, chute d’eau, géothermie, etc.). Contrairement aux énergies fossiles, les EnR sont inépuisables et n’émettent pas de gaz à effet de serre.

Je traduis : des énergies à privilégier car bonnes pour l’environnement (éoliennes, panneaux solaire…).

Etiquette énergie

Étiquette évaluant la consommation énergétique d’un appareil, obligatoire sur tous les appareils ménagers, les appareils électriques et les logements à la vente et à la location. L’évaluation s’échelonne de la lettre A+++ (appareil très économe en énergie) à la lettre G. Cette étiquette s’applique également aux automobiles.

Gestion durable des forêts

La gestion durable signifie la gérance et l’utilisation des forêts et des terrains boisés d’une manière et d’une intensité telles qu’elles maintiennent leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire actuellement et pour le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes, aux niveaux local, national et mondial, et qu’elles ne causent pas de préjudices à d’autres écosystèmes”.

Je traduis : ouh la ! Moi aussi, j’ai besoin d’aide. En résumé, si j’ai bien compris, c’est une gestion écologique et responsable des forêts pour faire rimer l’aspect économique avec la préservation des forêts et de ce qu’elles abritent.

Greenwashing (ou écoblanchiment, verdissage)

Le greenwashing, aussi nommé écoblanchiment ou verdissage, est un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse. La plupart du temps, les dépenses consenties concernent davantage la publicité que de réelles actions en faveur de l’environnement et du développement durable.

Je traduis : on met un emballage de couleur verte, on y ajoute quelques dessins de plantes, des « à base de », « pureté »… Et oh, surprise. Quand on regarde de plus près les ingrédients, on se rend compte qu’il y a plein de produits chimiques pas très sympathiques. Plus la liste est longue, moins le produit est naturel.

Locavore

Personne consommant des produits locaux.

Je traduis : quand il existe des produits frais et écologiques à proximité de chez soi, on les privilégie car c’est bon pour la planète (faire transporter des biens par bateau ou par avion, ça l’est déjà moins, tu l’auras compris)

Pollution

Détérioration de l’environnement par des substances chimiques, physiques ou organiques qui ne peuvent pas (ou ne peuvent plus) être éliminées naturellement par l’écosystème. La pollution a pour origine principale l’activité humaine. Elle résulte soit de l’introduction dans le milieu d’une substance artificielle non dégradable, soit du dépassement du seuil toléré par le milieu.

Je traduis : ne jette pas n’importe quoi dans la nature ou encore mieux ne jette rien dans la nature ! Ce n’est pas une poubelle.

Réchauffement climatique

Augmentation de la température à la surface du globe, liée à la concentration croissante dans l’atmosphère de gaz à effet de serre.

Je traduis : non, ça ne veut pas dire que l’on sera bientôt tous en T-shirts. Cela signifie que, si nous ne faisons rien, « Y a plus de saison ma bonne dame » sera bien réel ainsi que la fonte des glaces, l’augmentation des tempêtes ou des inondations…

Récupération

Opération qui consiste à collecter et/ou trier des déchets en vue d’une valorisation des biens et matières les constituant.

Je traduis : tu récupères les déchets pour leur donner une nouvelle vie, en les réparant, en les transformant, en t’en servant comme combustible…

Recyclage

Retraitement de matériaux ou de substances contenus dans des déchets au moyen d’un procédé de production de telle sorte qu’ils donnent naissance ou sont incorporés à de nouveaux produits, matériaux ou substances aux fins de leur fonction initiale ou à d’autres fins.

Je traduis : tu transformes tes déchets pour en faire de nouveaux produits en les intégrant dans leur fabrication.

Réemploi ou réutilisation

Opération par laquelle un bien usagé, conçu et fabriqué pour un usage particulier, est utilisé pour le même usage ou un usage différent. La réutilisation et le reconditionnement sont des formes particulières de réemploi.

Je traduis : donner une nouvelle vie à un objet pour éviter de le jeter

Tri

Opération visant à séparer des déchets mélangés en différentes catégories (cartons, plastiques, palettes en bois…) en vue d’en faciliter l’élimination dans des processus spécifiques à chaque catégorie. Le non-mélange évite le tri.

Je traduis : tu as plusieurs bennes ou poubelles à ta disposition. Chaque déchet aura pour destination l’une de ces bennes ou poubelles. Le jeu est de ne pas se tromper de contenant. Pas toujours facile mais tu peux être aidé : https://www.consignesdetri.fr/

Valorisation

Terme générique recouvrant le réemploi, la réutilisation, la régénération, le recyclage, la valorisation organique ou la valorisation énergétique des déchets.

Je traduis : bonne nouvelle, cela signifie que tes déchets ont de la valeur. Pour certains, ils peuvent même avoir une 2e vie (et ne dit-on pas que tout le monde a le droit à une 2e chance ?).

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :