Eco-gestes

Eco-geste n°8 : le bain de bouche bio

Après le test de la brosse à dents écologique en bois, je reste dans la gamme hygiène dentaire pour mon nouveau défi écologique. En effet, je vous partage aujourd’hui le résultat de mon test “Eco-geste bain de bouche bio” à base de propolis.

Eco-geste bain de bouche bio propolis - fraicheur - mon alter eco
Image par Alexandr Ivanov de Pixabay

Qu’est-ce que la propolis ?

La propolis désigne à la fois la substance résineuse présente sur les végétaux et le mélange élaboré par les abeilles à partir de cette résine.

Le mot propolis vient du grec ancien signifiant “entrée d’une ville“.

Le lien ?

La propolis est utilisée par les abeilles pour réduire l’entrée de la ruche afin d’en défendre la colonie.

Mais pas uniquement. Elles en couvrent également les parois de la ruche afin de la protéger, l’aseptiser et la réparer.

Eco-geste bain de bouche bio propolis - mon alter eco

Plusieurs propolis

Selon son origine (continent, climat, végétaux), la propolis aura une couleur et une texture différentes.

Ainsi, elle pourra être noire, rouge, verte, blanche, jaune (…) et plus ou moins dure voire friable.

La noire et la rouge seraient les plus puissantes. Alors que la blanche serait la plus douce.

Et on prête bien sûr à chacune des propriétés différentes. La blanche, par exemple, est souvent utilisée pour la sphère ORL.

Composition

La propolis est composée de résines (50 %), d’huiles essentielles (5 à 10%), de cire (30 à 35%) et de pollens (5%).

Utilisations

La propolis est utilisée depuis plusieurs siècles.

Ainsi, les Egyptiens s’en servaient pour l’embaumement de leurs morts. Et les romains, les grecs et même les incas l’ont utilisée pour ses propriétés cicatrisantes et pour lutter contre les infections. De plus, au Moyen Âge, on soignait aussi les blessures par flèche avec.

Et aujourd’hui encore, on lui attribue des propriétés antiseptiques, antibactériennes et antioxydantes.

Par voie interne pour booster les défenses immunitaires, pour combattre les infections des voies respiratoires (toux, rhumes…), les otites ou contre les problèmes de transit.

Par voie externe, sur la peau pour ses propriétés cicatrisantes et désinfectantes (brûlures, plaies, herpès, verrues, mycoses).

Mais également pour les soins bucco-dentaires avec, par exemple, les bains de bouche (plaque dentaire, aphtes, parodontite et gingivite). Et en pommades (brûlures, plaies, certaines infections génitales…).

Elle semble avoir également quelques propriétés intéressantes en accompagnement du traitement académique pour certains cancers, Alzheimer ou Parkinson (ne doit pas être pris sans avis de votre médecin ou substitué à un traitement médical).

Vous la trouverez sous plusieurs formes : infusions, gélules, pastilles et gommes, ampoules, sirops, sprays, pommades…

Doctissimo – Comment utiliser la propolis ? – Phytothérapie

Contre-indications

La propolis ne doit pas être utilisée par les personnes allergiques aux produits de la ruche, femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 3 ans. De plus, il ne faut pas poursuivre un traitement au-delà de 3 semaines.

Le test du bain de bouche à la propolis

Pourquoi ce test ?

Je cherchais un bain de bouche bio pour remplacer celui que j’utilise actuellement.

En effet, bien que d’une marque connue, il n’est pas très bien noté par l’UFC Que Choisir en matière de substances toxiques (risque moyen).

En plus, il contiendrait des allergènes.

Me voici donc dans le rayon hygiène dentaire du magasin bio.

Pour être honnête, mon choix s’est porté sur ce produit à cause d’une erreur de lecture.

Il serait vraiment tant que j’aille chez l’opticien. Mes bras vont finir par ne pas être assez longs pour me permettre de lire les petits caractères.

Il s’agit d’un bain de bouche « aux microbulles de propolis blanche locale ».

Or, j’avais lu « microbilles ». Et je me suis dit « tiens, un bain de bouche avec une action mécanique ! Pourquoi pas ? ».

Je confirme. Il s’agit bien de « microbulles » et non de « microbilles » 😋.

Pas beau de vieillir !

Presbytie - chat a lunettes - mon alter eco
Image par Free-Photos de Pixabay

Le produit

L’origine

L’entreprise indique privilégier les matières apicoles et ingrédients végétaux locaux, issus du même biotope (milieu de vie). Elle récolte ses propres matières apicoles et fabrique elle-même ses préparations.

Abeille qui butine une fleur - mon alter eco
Image par Myriam Zilles de Pixabay

Le conditionnement

Le flacon en plastique est vendu sans emballage supplémentaire.

Et côté ingrédients ?

Propolis extract*, glycyrrhiza glabra root extract*, glycerin*, aqua, sodium cocoyl glutamate, salicylic acid, mentha piperita oil*, citrus limon peel oil*, aloe barbadensis leaf extract*, sodium benzoate, citric acid, potassium sorbate.

Traduction : extrait de propolis blanche* 50 %, extrait de réglisse*, glycérine végétale*, eau, sodium cocoyl glutamate, acide salicylique, huile essentielle de menthe poivrée*, huile essentielle de citron de Sicile*, extrait de feuilles d’aloé vera*, benzoate de sodium, acide citrique, sorbate de potassium. *Ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Ses promesses

Idéal pour se laver les dents sans eau et sans brosse à dents lors de déplacements.

Le produit décolle la plaque dentaire, draine les résidus alimentaires.

En outre, l’action antioxydante de la propolis régénère les gencives et purifie l’haleine, tout en respectant la muqueuse.

Résultat : une bouche propre et saine.

Le fabricant

Qui est l’entreprise Ballot-Flurin ?

Son histoire

En 1976, Catherine Flurin, fascinée par la vie des abeilles, veut devenir apicultrice, « berger des abeilles ». Elle en apprend donc les bases.

Mais les méthodes d’apiculture alors enseignées, trop « productivistes » ne lui conviennent pas.

Catherine met donc au point une méthode d’Apiculture DOUCE® basée sur le respect des abeilles et leur biorythme naturel.

A 25 ans, Catherine installe ses premières ruches avec son compagnon, Philippe Ballot.

L’exploitation agricole Ballot-Flurin Apiculteurs est officiellement créée en 1982 dans une propriété au pied des Pyrénées.

Catherine et Philippe, sont parmi les premiers à militer pour la pratique d’une apiculture biologique plus respectueuse des abeilles, sans apport chimique.

Catherine Ballot-Flurin rédigera un cahier des charges dont s’inspirera le premier cahier des charges bio pour l’apiculture de l’association Nature & Progrès.

Et les produits Ballot-Flurin seront naturellement les premiers à être certifiés bio.

Puis Catherine Ballot-Flurin s’intéressera à l’apithérapie. Le premier produit de cette gamme, le baume de soin des Pyrénées, verra ainsi le jour en 1992.

Aujourd’hui, Catherine Ballot-Flurin est reconnue comme une experte en “santé par les abeilles”.

Elle créera en 2009, avec d’autres pionniers, l’Association Francophone d’Apithérapie (AFA).

Histoire de producteur : Ballot-Flurin (3 minutes)

Une entreprise engagée

Un micro-site de fabrication local écologique et responsable.

Récolte locale et régionale des matières apicoles et fabrication des préparations sur place (= transports réduits)

Électricité fournie à 100 % par ses propres panneaux solaires

Zéro pollution et faibles besoins énergétiques grâce à des méthodes artisanales “low-tech” écologiques

Un blog où l’on vous apprend, par exemple, à aménager un mini sanctuaire pour les abeilles. Mais également des conférences et des ateliers de sensibilisation à l’écologie, la protection des insectes, sur l’apithérapie, sur la réalisation de ses propres cosmétiques…

En conclusion

Vous l’aurez compris : fabricant validé.

Maintenant, passons au test lui-même.

Le test

J’ai donc décidé de tester le bain de bouche Ballot-Flurin aux microbulles de propolis blanche locale.

Conseils d’utilisation

Les conseils indiqués sur le flacon sont les suivants.

« A utiliser après chaque prise d’aliment ou après le brossage des dents. Pulvériser 1 à 2 fois la mousse micro-active directement dans la bouche. Faire circuler et agiter pour faciliter le contact avec les interstices dentaires. Recracher. Eviter de rincer pour une action optimale. Peut remplacer le dentifrice et s’emporte partout. ».

Résultat

Pour être honnête, ce produit ne me convient pas.

Pourtant, je suis persuadée qu’il a de belles qualités.

Il est notamment plus doux que les bains de bouche classiques qui vous laisse souvent une sensation de décapage.

Néanmoins, la texture mousseuse me gêne.

En plus, la mousse m’a semblée moins efficace qu’un liquide pour faire partir des aliments sur les dents.

Et je confirme que cela ne remplace pas un brossage de dents même si cela me semble un bon compromis lors de déplacements. La taille du flacon permet en plus de l’emporter partout. Et son utilisation ne nécessite pas de gobelet.

Pour autant, je ne déconseillerai pas ce produit.

En effet, il a reçu de nombreux avis positifs de la part des utilisateurs.

Et cela ne m’empêchera pas de regarder les autres produits proposés par le fabricant.

La gamme de produits est relativement large en santé, hygiène et alimentation. Que ce soit dans l’alimentation ou les produits cosmétiques.

En plus, j’ai noté que l’entreprise proposait également un gel hydro-alcoolique qui serait moins agressif que les produits classiques.

Autres fournisseurs

Même si je ne les ai pas essayés dans le cadre de mon “Eco-geste bain de bouche bio”, il faut savoir que d’autres fabricants proposent des produits équivalents.

Parmi eux, l’entreprise française Propolia et son produit « Faire la fine bouche » qui est bien noté par l’UFC Que Choisir (absence de substances toxiques).

Un autre fabricant français, Famille Mary, propose également un bain de bouche fraîcheur bio.

Pour conclure

Voici ma conclusion sur mon défi “Eco-geste bain de bouche bio”.

En résumé, même si la texture ne m’a pas convaincue, cela reste un produit intéressant quand on n’a pas la possibilité de se brosser les dents (lors de déplacements ou au travail).

De plus, il a reçu des avis majoritairement positifs. En outre, l’entreprise a de belles valeurs environnementales.

Et vous, l’avez-vous déjà utilisé ?

Si c’est le cas, faites-nous part de vos réponses ou retours d’expérience via les commentaires.

Et n’hésitez pas non plus à commenter, partager, liker.

Au plaisir de vous lire.

Sophie

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :